Le budget arrêté en recettes et en dépenses cette année en cours à un montant de soixante-neuf milliards six cent deux millions cinq cent quarante mille huit cent trente francs CFA a été adopté le 29 janvier, à l’issue des travaux des sessions bilancielles du conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), dirigé par Christian Barros.

 Comparativement à l’année dernière, ‘‘ ce budget est en baisse car il était de 72.489.117.000’’, a dit l’inspecteur général de cette caisse de sécurité sociale, Claude Isidore Miéré dans le compte rendu des travaux.

Claude Isidore Miéré a expliqué que le conseil a adopté le plan d’actions 2019 de la caisse de sécurité qui s’articule autour de trois axes : le renforcement de la gouvernance dont l’objectif principal est d’améliorer la gestion de l’organisation tout en maîtrisant les effets de la crise économique et financière. Ensuite, l’optimisation du dispositif du recouvrement par l’intensification des actions de recouvrement aux fins d’accroître les revenus de la caisse. Enfin, la promotion de la sécurité sociale en vue de garantir une assurance aux populations actives non encore couvertes.

Les délibérations

Plusieurs délibérations ont été prises parmi lesquelles, celle demandant au gouvernement l’apurement de la dette de l’Etat vis-à-vis de la CNSS et son implication dans le recouvrement des arriérés de cotisations sociales et le paiement des encours de cotisations des entreprises d’Etat, de l’Etat-employeurs et ses démembrements.

Également la délibération portant sur l’adoption du procès-verbal de la session bilancielle de janvier 2017, l’adoption des états financiers 2015 et 2016, l’acte du rapport de gestion exercice 2016 au titre de la session budgétaire et bien d’autres.

Le conseil d’administration a été marqué par deux session : bilancielle et budgétaire. Les points discutés à la session budgétaire ont porté sur l’examen et adoption du procès-verbal de la session budgétaire de 2018, l’examen et adoption du rapport d’activité, l’examen et adoption du plan d’action ainsi que le compte rendu de la septième session de la Commission de recours gracieux ainsi que les divers.

A l’examen du compte rendu de la Commission de recours gracieux sur les 297 requêtes, le conseil a expliqué que 276 requêtes ont été rejetées, dix ont été mises en instance pour complément d’information, onze requêtes ont été déclarés recevables.

A cette occasion, le conseil a été informé sur plusieurs point dont les recouvrements par la CNSS de la taxe unique prévu par la loi des finances 2019, le bilan de l’application de la délibération sur le non-prise en compte des dossiers des employeurs qui ne paient pas les cotisations etc.

La session bilancielle quant à elle, a été centrée sur l’examen et adoption du procès-verbal de la session bilancielle 2017, l’examen et adoption des états financiers 2015, l’examen du rapport de gestion 2016, l’examen et adoption des états financiers 2016.

A la clôture des travaux, Christian Barros, président du conseil d’administration a indiqué que « la réalisation de ce budget s’appuiera principalement sur l’intensification des actions de recouvrement ainsi que sur des actions d’identification et d’immatriculation des catégories socio-professionnelles non encore couvertes».

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =