Le grand manager et promoteur culturel « Made in Congo », Germain Pela Yombo a été élevé à la dignité de grand officier dans l’ordre de dévouement par le président de la République dans la soirée du 5 Janvier, au Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza. La cérémonie a été jumelée à la 16e édition de remise des Sanzas de Mfoa.

C’est à l’esplanade de ce beau temple de l’histoire et la culture congolaise que cette cérémonie s’est déroulée à quelques jets de pierre du monument Pierre Savorgnan De Brazza. L’émissaire du président de la République a procédé à la décoration honorifique devant un parterre de politiques, d’imminences grises et hommes de culture, sous les acclamations du public brazzavillois invité à partager ce moment dans un décor féerique.

Une occasion toute indiquée pour Germain Pela Yombo, l’heureux récipiendaire de dire toute sa gratitude. « Je n’ai que deux mots: la reconnaissance et la gratitude. Comme pour rendre à César ce qui est à César et au grand maître des ordres nationaux ce qui lui est dû «  avant d’ajouter le « comprenez mon émotion » du défunt président Mobutu.
Le tout dans un discours assez poétique où Germain Pela Yombo se définit comme un homme qui aime vivre la chaleur de l’actualité culturelle. Ceci, pour le bonheur que cela apporte dans sa vie. Il a rendu un hommage mérité à son équipe et le public qui lui donne des ailes et le zèle.

Puis sous la brise du fleuve Congo, par un jeu de lumières multicolores, d’images et de décibels, la suite de la soirée a été consacrée à la cérémonie de remise des trophées « Sanza de Mfoa » aux 9 lauréats. Sous fond de musique, des contes et slams ont ponctué cet instant festif à la gloire des Artistes dont les œuvres ont marqué d’une empreinte d’or, le Congo et le monde au cours de l’année 2018.

Il s’agit entre autres de Winner Perfection dans la catégorie littérature ; Kevin Mbouande (leader patrouille des stars) dans la catégorie musique. En théâtre, Weilfar et en cinéma utham’sy. Quant à la catégorie mode, l’honneur est revenu à Eric Kanga. Les œuvres d’autres catégories ont été aussi prises en compte à l’instar de la peinture et la sculpture. Enfin, le prix spécial Sanzas 2018 a été remis au jeune chanteur Cegra Karl le « traumatiseur ».

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =