Le conseil des ministres des pays membres de l’organisation des pays producteurs de pétrole africains (APPO), en sigle, se réunira le 02 avril 2019, à Malabo, en guinée Equatoriale. Le Congo qui voudrait jouer un rôle important dans cette organisation a entrepris de sensibiliser ses voisins sur cette ambition.

Le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso a conduit la délégation gouvernementale ayant reçue cette mission. En compagnie de son collègue des hydrocarbures, Jean Marc Thystere Tchicaya, Jean-Claude Gakosso a entamé sa mission le 25 mars dernier par Luanda en Angola, avant le Libreville au Gabon et Malabo en Guinée Equatoriale.

Dernier pays membre de l’OPEP, la République du Congo veut nourrir des ambitions au sein de ce cercle très fermé des pays producteurs de pétrole.

La réunion des ministres en charge du pétrole des pays africains qui se tiendra le 2 avril 2019 à Malabo est une occasion pour le Congo de bénéficier du soutien de ses amis. C’est ainsi que le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso a dépêché deux membres du gouvernement auprès de ses paires, en vue de ce soutien qu’il souhaite sans failles, des actions du Congo lors de cette réunion.

A Luanda, où ils ont commencé leur opération séduction, Jean-Claude Gakosso et Jean Marc Thystere Tchicaya, ont eu des entretiens, qualifiés de fructueux, avec le président angolais Joao Lourenço, à qui ils ont transmis le message d’amitié et de fraternité du président Denis Sassou N’Guesso. Devant le chef de l’Etat angolais, les envoyés du président congolais ont exposé le motif de leur présence en terre angolaise, avant de prendre le chemin pour Libreville au Gabon.

Le message écrit du chef de l’Etat congolais à son homologue et ami, Ali Bongo Ondimba a été transmis au premier ministre qui a reçu Jean-Claude Gakosso et Jean Marc Thystere Tchicaya. Outre le soutien du Gabon à l’action du gouvernement congolais, les entretiens ont également porté sur le renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.

La dernière étape de cette tournée a été Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale. Les deux ministres congolais ont échangé avec le président Obiang Nguema Mbasogo. Au menu, le plaidoyer du Congo à occuper une place de choix dans l’APPO (organisation des pays producteurs de pétrole africains), mais aussi le raffermissement des relations fraternelles.

Le chef de la diplomatie congolaise qui conduit la délégation a déclaré que le Congo prenait très au sérieux la tenue de cette réunion. Pour Jean Claude Gakosso, l’intégration des Etats se fait à travers les dirigeants, à travers les échanges réguliers. Il s’est félicité des bonnes relations qu’entretient le Congo avec ses voisins.

La délégation gouvernementale a poursuivi son plaidoyer à Abuja au Nigeria, à Ndjamena au Tchad et à Kinshasa en RDC.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 ⁄ 1 =